ValK ::: karacole ::: kolavalK
@ValK

photos ::: infos ::: oripeaux

ValK recibe 0,00 € semanalmente de 0 mecenas.
Donar  

Presentación francés

ValK relate ses visions en photos, karacole relie les flux d'infos au pays des namnètes, kolavalk renoue les fils entre grigris et oripeaux...


Côté photos : ValK
::: https://www.flickr.com/people/valkphotos
::: mise en ligne de mes archives de photos en cours de réflexion... vu le travail déjà fourni et malgré les choix restrictifs du nouveau priprio smugmug, je risque de laisser ma base photo sur flickr même si archive.org ou wikimedia me semblent de meilleures alternatives. J'envisage aussi de remettre en ligne un site personnel, mais ce que j'imagine demande des compétences qui me donnent le vertige !


Côté infos locales : karacole
::: Agendales : https://44.demosphere.net
::: VoKales : https://archive.org/details/@karacole
::: Fluxiales : https://twitter.com/karacole__


Côté grigris & oripeaux : kolavalk
::: https://www.instagram.com/kolavalk


et plein d'autres trucs...

J'essaye de trouver un équilibre dans tout ça, même si l'aspect informatif prend souvent le dessus sur les aspects plus créatifs, ma conscience me laissant rarement en paix au milieu du champ de bataille de la guerre sociale qui s'étend. De plus ma dépendance au RSA couplée à mon handicap, bref, les aléas de la précarité, déplacent régulièrement mon énergie dans d'autres domaines.

Ces derniers temps, cependant, entre mon corps qui s'abîme, mon rythme qui contre-temporise, et la nécessité de prendre du recul pour mieux voir, je me rends compte qu'il faut que je fasse un autre travail, plus lent, plus profond. Laisser tout re-poser pour pouvoir trier de milliers de photos inédites, mettre en ligne des archives accessibles à tou-te-s et stables. J'aimerai aussi faire un rendu d'oeuvrière, sous forme de livre(s), et peut-être d'expo(s), je ne sais pas encore trop...

Ce qui est sûr c'est que je dois faire une pause, une retraite. Combien de temps, à quelle distance ? C'est un peu votre "soutien" qui le déterminera.

État des lieux :

Côté photos c'est ValK. Le site flickr.com augmente ses tarifs, il passe à 49.99 $ / an. C'est là que je stocke toutes mes photos particulièrement depuis que mon site personnel hébergé par free.fr est tombé suite à la première attaque contre la zad en 2012... Si je n'accepte pas cette augmentation de tarif, flickr détruira toutes mes archives pour ne garder que 1000 photos... Mon matériel photographique périclite. Nettoyages, réparations, et peut-être évolution puisque mes yeux rendent l'âme devant des années d'ordinateur intensif, je ne peux pour l'instant y voir clair sur ce que je dois faire. J'ai perdu, en 2012, 2 ans d'archives photos dans la panne d'un disque dur pourtant spécialisé pour ne pas perdre ses archives ! Renseignements pris, la récupération ne peut se faire que dans un laboratoire spécialisé et couterait entre 500 et 1200€ !

Côté infos c'est karacole. J'arrive au bout de mes capacité de "secrétaire de l'ombre". Peu le savent mais j'ai tenu le secrétariat de la lutte des intermittent-e-s de Nantes pendant plusieurs mois en 2003, diffusant partout informations, appels à mobilisations, analyses et compte-rendus fleuves. C'est ainsi qu'est née karacole ! En parallèle, au bout de quelques mois, j'ai mis en place "Resistemps", un agenda des luttes que je distribuais en manif. Depuis ce temps, mon engagement pour les médias-libres et automédias n'a pas cessé, ce à quoi s'est greffé la nécessité de "gérer" les infos sur les réseaux sociaux. Cela a pris de plus en plus de place jusqu'à être toute ma vie entre les années 2013 à fin 2017. Je crois qu'il est temps que je transmette des charges, c'est ce à quoi je m'emploie depuis plusieurs mois. Mais je continue à veiller avec, ;)

Côté oripeaux c'est Kolavalk* Le macramé est la seule chose qui, désormais, arrive à m'apaiser et m'aider à ralentir. Mais si je veux continuer, voire en faire un complément de revenus que je n'ai ni par la photo ni par l'info, il faudrait que je bascule dans de la production. Ce à quoi je me refuse. J'ai déjà fabriqué, comme ça, plusieurs fois, et ce qui m'importe c'est de faire des choses uniques, souvent avec une projection dedans, voire avec une personne. Ça ne peut se calculer, se prévoir, encore moins se rentabiliser. Bien sûr par moments, je fais des petites séries pour retrouver de la régularité ou apprendre de nouvelles choses. Mais, au risque de surprendre c'est la seule partie de ma trilogie où je me sens, vraiment, créative.

Bien évidemment, tout revenu issu de cette cagnotte ou d'une de ces activités sera déclaré, et donc retiré de mes prestations sociales. Même s'il y a une absurdité complète dans ce fonctionnement basé sur un contrecoup trimestriel: comment mettre de côté de l'argent sur un trimestre quand tu es tout en bas ? Comment intégrer tes "investissements" matériels sur lesquels tu payes déjà des taxes dans tes déclarations, tellement basses que le rapport temps-comptable et justifications (contrôles incessants) donne plutôt envie de tout abandonner. C'est d'ailleurs un peu complexe de devoir sortir d'une protection collective malmenée et détournée de son but initial pour pouvoir bénéficier d'un soutien collectif afin de rendre au collectif ce que je lui ai pris...

En imaginant que j'arrive à devenir plus qu'autonome, j'aimerai pouvoir faire des dons en priorité aux médias libres et automédias & initiatives émancipatrices, aux legal team, def col, street medics, cantines, ... mais aussi aux initiatives comme Riseup / Tails, aux réseaux comme demosphere, seenthis, mastodon, ... à des tentatives de libérer la photo (je découvre darktable!) ou les smartphones... etc. (y'en a plein encore!)

Cuentas en otros lugares

ValK posee las siguientes cuentas en otras plataformas:

Comunidades

Historial

ValK se unió hace 10 meses.

Euros recibidos por semana

Número de Mecenas Por Semana